Posted inDemain nous appartient

Demain nous appartient : Manon va-t-elle rester handicapée ? Louvia Bachelier répond !

Dans une interview, la comédienne Louvia Bachelier est revenue sur l’intrigue à la fois intense et émouvante de son personnage Manon dans Demain nous appartient, clouée dans un fauteuil depuis un terrible accident de la route…

C’est assurément une des intrigues les plus émouvantes de ces dernières semaines dans Demain nous appartient, également disponible en streaming. Très appréciée par les fans du feuilleton quotidien de TF1, le personnage de Manon, interprétée par la formidable Louvia Bachelier, est en effet au centre d’une arche particulièrement puissante.

Demain nous appartient : Manon toujours bloquée dans son fauteuil roulant…

Depuis le début du mois de mai, Manon est en effet clouée dans un fauteuil roulant. La conséquence d’un terrible choc entre le véhicule de police qu’elle conduisait, et qui poursuivait un Étienne (Patrick Guérineau) en fuite après un cambriolage, et la voiture de Victor Brunet (Farouk Bermouga). Depuis, Manon n’est plus valide et – pire – a même été victime d’une tentative d’empoisonnement par un homme, qui tenait la jeune femme pour responsable dans la mort de son épouse. Tout cela sans compter sur des relations quelque peu fraîches avec son ex, Nordine ! Une avalanche de drames pour la jeune fille ! Mais il reste encore une inconnue à lever…

Demain nous appartient : Manon (Louvia Bachelier) va-t-elle rester handicapée ? Elle répond !

Dans une interview accordée à nos confrères de Télé Poche, la jeune comédienne est revenue sur ce bouleversement récent vécu par Manon : « C’est un bouleversement. Tous ses rêves s’écroulent, elle doit repenser son avenir. Comme pour un deuil, elle passe par la tristesse, la colère et le déni (…) Mais elle est courageuse, elle trouvera la ressource nécessaire pour surmonter ça. » Et, à la question que tout le monde se pose, à savoir Manon va-t-elle rester ad vitam æternam dans son fauteuil ou retrouvera-t-elle bientôt l’usage de ses jambes, elle livre une réponse (forcément) forcément frustrante : « Pour l’instant, je n’ai pas la réponse. Je m’adapte au fur et à mesure. Ce qui me rassure, c’est qu’elle reste membre du commissariat, même si le terrain, c’est fini. » Il va donc falloir patienter encore un peu avant de le découvrir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *