Posted inDemain nous appartient

Demain nous appartient : « Il ne se prend que des râteaux » Agnès va-t-elle craquer pour Bruno ou Karim ? Kevin Levy nous en dit plus sur la vie amoureuse de son personnage

Kevin Levy s’est glissé avec aise dans le rôle du loser magnifique de Demain nous appartient, Bruno Paoletti. Malheureux en amour, le père de Nathan (Adher) est-il sur le point de raviver la flamme ? Son interprète nous en dit un peu plus sur ce qui attend son personnage.

Débarqué il y a un an sur le tournage de Demain nous appartient, Kevin Levy, le compagnon à la ville d’Aurore Delplace (Un si grand soleil), incarne Bruno Paoletti, le père de Nathan (Adher) dans le feuilleton de TF1. Attachant, Bruno est aussi rongé par ses démons. Les spectateurs ont ainsi été témoins de son combat contre l’alcoolisme et de sa rédemption auprès de son fils qu’il avait maltraité. Une évolution qui ouvre de belles perspectives pour le personnage, ainsi qu’à son interprète qui peut aussi bien s’exprimer dans le registre dramatique que dans celui de la comédie. Et pourrait s’ajouter à cela, sa fibre sentimentale, puisque Bruno craque pour Agnès, la professeure de chimie. Le hic, c’est que Bruno, s’il a retrouvé un travail et n’est plus en délicatesse avec la police, reste dans une situation précaire et se voit confronté à un rival sérieux en la personne de Karim, l’un des policiers du commissariat qui a un succès certain auprès de la gent féminine. Bruno a-t-il ses chances ?

Demain nous appartient : y-a-t-il de l’espoir pour Bruno et Agnès ?

Sans vraiment oser se l’avouer, Bruno a un coup de cœur pour Agnès. « Il y a quelque chose de touchant entre Agnès et Bruno. C’est vrai qu’il se passe un truc entre eux. Lui n’y croit pas, parce que c’est un outsider, il n’a pas normalement les capacités requises pour séduire une femme aussi brillante, je ne sais pas encore ce qui va se passer, mais en tout cas, ce n’est pas anodin, ils se tournent autour. Il y a une possibilité ? Peut-être… Elle le trouve touchant et drôle. Lui n’y croit pas, mais ne peut pas s’empêcher de se dire : « pourquoi pas ? ». La suite au prochain épisode [Il rit]« .

Demain nous appartient : qui Agnès va-t-elle choisir entre Karim ou Bruno ?

Cette relation gagne en complexité lorsqu’un troisième larron entre dans l’équation : « Karim est intéressé par Agnès. Comme l’est Bruno, mais, lui, à l’inverse du policier, manque de confiance en lui. Karim c’est quelqu’un de sûr, alors que Bruno, c’est le roi de la gaffe, et ça va apporter quelque chose d’intéressant à ce triangle amoureux. On va voir comment les choses évoluent. » Pour le comédien, développer cet aspect de la vie privée de Bruno pourrait « faire grandir le personnage« . « C’est intéressant qu’une femme puisse s’intéresser à lui, ça va lui donner de la confiance et c’est intéressant dans sa progression. Si demain, Bruno avait une relation amoureuse, ce serait intéressant de voir comment il va se comporter. Est-ce qu’il va être hyper romantique ou ultra-gaffeur ? Je ne sais pas, mais déjà, que Bruno se sente apprécié, c’est énorme pour lui, parce qu’il est tellement lourd qu’il ne se prend que des râteaux [Il rit] ce n’est vraiment pas le roi de la drague mais c’est ça qui est touchant aussi. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *