Demain nous appartient (spoiler) : Timothée se fait taper sur les doigts à cause de pratiques illicites sur TF1

Timothée continue d’épater la police technique et scientifique du commissariat de Sète où il analyse les différentes scènes de crime dans Demain nous appartient sur TF1. Cependant, le jeune homme hardi et sans filtre se met dans une situation délicate au cours des prochains jours du mois de janvier 2024.

Le brillant Timothée (Grégoire Champion) ayant récemment réussi à s’introduire dans le système informatique de la police de Sète est toujours à l’essai dans Demain nous appartient , proposé du lundi au vendredi dès 19h10 sur TF1.

Mais dès la fin de sa première semaine au sein du commissariat, Georges vient le féliciter d’avoir apparemment confondu Bénédicte (Honorine Magnier) comme la meurtrière d’Alexis Langlois (Mikaël Fitoussi).

Timothée sermonné par Georges après avoir enfreint la loi

Cependant, Timothée est très pragmatique et atteint d’un trouble du spectre autistique. Ainsi, il ne sait pas mentir et avoue s’en vouloir malgré la conclusion rapide de l’enquête : « J’ai aidé à faire arrêter la tante de Manon qui est mon amie et ça lui fait de la peine. »

Zélé, Timothée se voit déjà bientôt embaucher en CDI avec ces félicitations bienvenues du commandant Constant et de Georges Caron, mais ce dernier lui remet les pieds sur terre. D’autant que pour faire avancer une autre enquête portant un vol à l’arraché, le fils de Victor Brunet (Farouk Bermouga) avoue avoir hacké le système de supervision urbain de Montpellier pour récupérer des enregistrements vidéo.

Bénédicte couvre-t-elle quelqu’un ?

Le fils de Mona (Catherine Benguigui) commence à fortement s’agacer en soulignant à Timothée qu’il doit faire une prise de contact avec la société en question pour faire avancer une enquête légalement et pouvoir faire en sorte que les éventuelles preuves soient recevables. Cependant, Georges se radoucit ett demande à voir les images obtenues si rapidement.

Le policier visionne un scooter suspect dont il croit reconnaître le propriétaire en regardant les images. Il s’étonne ainsi du retour d’un ancien de Sète qui devrait être Samuel (Axel Kiener). Concernant l’affaire de Bénédicte, il est possible qu’elle ne soit pas la coupable directe du meurtre d’Alexis Langlois car l’intrigue aurait trop rapidement été résolue. Que cache l’ostéopathe ?

Demain nous appartient est à retrouver du lundi au vendredi dès 19h10 sur TF1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *