Demain nous appartient (TF1) : pourquoi Kevin Levy (Bruno) refuse de jouer dans Un si grand soleil sur France 2

Les inconditionnels de Demain nous appartient sur TF1 ont fait la connaissance de Bruno Paoletti récemment. Venu au Spoon pour demander de l’argent à son fils, Nathan, il a montré un triste spectacle. Le nouvel acteur de la série, Kevin Levy, lève le voile sur son personnage.

Le mercredi 11 janvier 2023, Bruno Paoletti a fait sa première apparition dans  Demain nous appartient . Ivre, le père de famille est venu au Spoon et a voulu extorquer de l’argent à son fils qui a récemment découvert sa demi-sœur, Julie. Cette dernière a vu son géniteur pour la première fois car il avait quitté sa mère lors de sa grossesse.

Kevin Levy : « Bruno veut retisser des liens avec son fils »

Dans les colonnes de l’hebdomadaire Télé Star, son interprète Kevin Levy apporte de la consistance à son personnage, Bruno Paoletti : « c’est le père de Nathan (Adher Gabeulet). Il s’est mal comporté par le passé avec lui, notamment à cause de ses problèmes d’alcool. Mais il veut retisser des liens avec son fils. Ce rapprochement va lui permettre de découvrir qu’il a aussi une fille, Julie (Lou Noérie). »

Kevin Levy raconte sa première impression sur Adher Gabeulet et Alexandre Brasseur, qui incarne Alex : « Adher m’a appelé quelques jours avant nos premières scènes pour qu’on prenne un verre et qu’on fasse connaissance. C’est un mec exceptionnel et un super acteur. Il est vif, intelligent, et tellement drôle. J’ai aussi bossé avec Alexandre Brasseur, que je ne connaissais pas. C’est du très haut niveau. »

Au sujet de Naïma Rodric, interprétant la policière Lisa, Kevin Levy est également très élogieux : « C’était magique. Il y avait une super énergie entre nous. On se connaît par cœur, c’est la marraine de mon fils, Aaron. »

Kevin Levy refuse catégoriquement Un si grand soleil

Sa compagne, Aurore Delplace, joue un rôle dans Un si grand soleil . Kevin Levy est finalement heureux de ne pas être à ses côtés dans le soap concurrent de France 2 : « Je ne voulais pas qu’on puisse penser que j’avais été pistonné. »

Demain nous appartient est à retrouver du lundi au vendredi à 19h10 sur TF1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *