Demain nous appartient (spoilers) : visé par une cyberattaque, l’hôpital se retrouve dans le noir

Le 9 janvier 2023 dans Demain nous appartient (TF1, 19h10), Jack est frustré par sa cécité, Nathan se rapproche de Julie et l’hôpital de Sète est visé par une cyberattaque…

Dans l’épisode de Demain nous appartient du lundi 9 janvier 2023, Jack (Dimitri Fouque) est frustré par sa cécité, qui lui fait perdre toute son indépendance. Audrey (Charlotte Gaccio) et Lizzie (Juliette Malibat) essayent de lui venir en aide, mais l’adolescent s’énerve et préfère s’isoler. Quelques secondes plus tard, Jordan (Maxime Lelue) entend son frère se cogner et va le voir dans sa chambre. Il veut l’aider à s’habiller, mais Jack se met en colère. Il veut apprendre à se débrouiller tout seul, redevenir autonome. Jordan lui rappelle que cette situation est temporaire, qu’il retrouvera la vue lorsque les bandages lui seront enlevés. Toutefois, Jack n’est pas sûr que sa vue finira par lui revenir…

Un peu plus tard, Damien (Adrien Rob) passe voir Audrey (Charlotte Gaccio) et la surprend en train de craquer. La jeune maman ne sait pas quoi faire pour aider son fils. Pour changer les idées de Jack, Damien l’emmène se promener en bord de mer. Il en profite pour parler avec lui de la situation et lui conseille d’accepter les choses telles qu’elles sont. Il est important qu’il laisse sa famille l’aider pour faciliter la vie de tout le monde, y compris la sienne. En rentrant, Jack et Damien s’installent pour le dîner. Lizzie, Jordan et Léo (Paco Blanco) annoncent alors qu’ils vont manger avec un bandeau sur les yeux par solidarité pour leur frère. Le dîner est chaotique, mais cela permet à Jack de retrouver le sourire.

Au lycée, Nathan (Adrien Gabeulet) et Dorian (Rayane Huber) passent au bureau de la vie scolaire pour récupérer des papiers, mais celui-ci est fermé. Dorian suggère de repasser plus tard, mais Nathan s’agace. Il a prévu de passer la journée avec Julie à l’espace Georges Brassens. Dorian ne trouve pas l’idée très bonne. D’après lui, Julie veut voir Nathan, pas passer son temps au musée. En sortant du lycée, Nathan surprend un lycéen en train de draguer Julie. Il s’interpose aussitôt, bien déterminé à jouer son rôle de grand frère à la perfection. Appelé en renfort au Spoon, Nathan n’a d’autre choix que d’y emmener Julie, qui en profite pour réviser ses cours. De passage, Dorian fait la connaissance de la jeune femme et le courant passe bien entre eux. Ils parlent notamment de Nathan, et Dorian laisse entendre que son ami a fait des bêtises par le passé. Après son service, Nathan va se promener avec Julie mais n’a pas le moral. Il ne voulait pas que sa sœur sache ses erreurs du passé. Il se sent nul à côté d’elle. Julie lui fait remarquer qu’elle et lui n’ont pas eu la même vie. Nathan n’a pas eu beaucoup de chance et malgré ses erreurs, il a réussi à se faire tout seul et elle trouve cela impressionnant.

Cyberattaque à l’hôpital

Sara (Camille Genau) a fait une hémorragie suite à la rupture de la structure de sa rate. En conséquence, les médecins ont dû la lui retirer. Elle est désormais stable mais son état reste préoccupant. Tandis que Roxane (Raphaële Volkoff) s’installe à son chevet, un hackeur l’observe par les caméras de surveillance de l’hôpital. Après avoir créé un virus, il prend le contrôle du réseau électrique de l’hôpital. Au commissariat, l’enquête sur le crash d’avion se poursuit. Georges (Mayel Elhajaoui) a fini d’éxaminer l’ordinateur de Stéphane Jorda (Arnaud Baillet) et pense qu’ils font fasse route. L’appareil n’est pas celui d’un hackeur. De plus, le mobile de Jorda ne tient pas la route. Il ne voit pas le jeune homme tout risquer juste pour un échec professionnel.

Dans le même temps, le hackeur coupe l’électricité dans le service de réanimation, notamment dans les chambres de Sara et Sylvain (Arnaud Henriet). Paniquées, Roxane et Ariane (Christelle Moreno) vont chercher de l’aide. Renaud (Pierre Deny) apprend que le problème vient du système informatique de l’hôpital, mais que personne ne sait comment le régler. Victoire (Solène Hébert) suggère de laisser Roxane regarder. Après tout, le commissariat ne jure que par elle. Une fois sur un ordinateur, Roxane ne tarde pas à comprendre que l’hôpital est ciblé par une cyberattaque. Elle essaye de reprendre le contrôle, mais toutes les lumières s’éteignent. L’hôpital est plongé dans le noir et les respirateurs de Sara et Sylvain sont à deux doigts de s’éteindre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *