Ici tout commence (spoilers) : pour faire face à Teyssier, Antoine sollicite l’aide du chef Ferigno

Le 3 novembre dans Ici tout commence, Kelly apprend que son père va donner des cours aux masters, Claire veut pulvériser son fils, tandis qu’Antoine sollicite l’aide du chef Ferigno pour contrer Teyssier.

Dans l’épisode d’Ici tout commence du jeudi 3 novembre, Antoine (Frédéric Diefenthal) a demandé à parler à Rose (Vanessa Demouy), Clotilde (Elsa Lunghini) et Teyssier (Benjamin Baroche). En cause ? Avec les trois promotions et les masters, les cuisines sont tout le temps bookées et les élèves ne peuvent plus s’entraîner comme ils le souhaiteraient. Antoine pense que la solution serait de trouver un nouveau lieu. Rien de mieux pour cela que de réhabiliter les anciennes cuisines de l’aile ouest. Avec Rose, il a d’ailleurs montré le lieu à Joachim (Janis Abrikh) qui leur a confirmé la faisabilité du projet. Sauf que Teyssier refuse purement et simplement, prétextant ne pas avoir le budget nécessaire à ces travaux. Pour Antoine, si le directeur a refusé c’est simplement parce que l’idée ne vient pas de lui. Il estime qu’en réunissant l’argent, Teyssier n’aura pas le choix et devra accepter cette rénovation. Clotilde lui suggère donc de contacter Ferigno (Fabien Caleyre), le président des anciens élèves de l’Institut.

Elle lui précise toutefois que cela risque de déplaire à Emmanuel, puisqu’il le déteste. Qu’importe. Il donne rendez-vous au chef Ferigno au coffee-shop pour lui exposer son idée. Celui-ci est sensible à l’engagement de Myriel envers les élèves et estime que ce projet peut tout à fait entrer dans les critères d’attributions de leurs donations. En revanche, il souhaiterait en échange être intégré au conseil d’administration de l’école. Si l’association donne des dizaines de milliers d’euros à l’établissement, il lui paraît normal de pouvoir suivre les décisions qui en découleront. De retour à l’Institut, Antoine informe Teyssier de cette rencontre. Sauf qu’Emmanuel se méfie de Ferigno. Seulement, Antoine, Clotilde et Rose n’ont aucune objection quant au fait que Ferigno rejoigne le conseil d’administration.

Laetitia menace Thomas pour protéger Kelly 

Remontée, Laetitia (Florence Coste) déboule chez Thomas (Ifig Brouard) pour le menacer de tout dire à sa fille s’il ne renonce pas à donner des cours à l’Institut. Mais leur discussion est interrompue par l’arrivée d’Alyssia (Line Anglade). Laetitia se présente alors comme une vieille amie de Thomas. Mais en les voyant ensemble, elle ne peut se résoudre à blesser l’adolescente, car elle n’y est pour rien. A la place, elle préfère éloigner Kelly (Axelle Dodier) de l’Institut, puisqu’elle ne lui a toujours pas dit que son père va enseigner aux masters. Elle propose donc à sa fille d’effectuer un stage d’un mois dans les Cévennes dans un restaurant gastronomique. Si la jeune femme semble intéressée, elle ne souhaite toutefois pas louper un mois de cours. Alors que sa mère insiste, Kelly ne comprend pas la nouvelle lubie de celle-ci. C’est au détour d’une conversation avec Lionel (Lucien Belvès) et Enzo (Azize Diabaté), que Kelly apprend que son père biologique va prodiguer un cours aux masters. Elle fait donc le rapprochement avec la suggestion de sa mère. Ni une ni deux, elle décide donc de confronter Laetitia. Celle-ci lui avoue qu’elle ne voulait pas que Kelly croise son père à l’Institut et qu’elle a tout fait pour qu’il renonce. Elle voulait simplement la protéger, même si elle reconnaît avoir fait n’importe quoi.

Claire, prête à pulvériser Louis 

Droite dans ses bottes, Billie (Margaux Kembi Aguilar) explique toute la vérité à Samia (Emma Boulanouar) et Vic (Lou Ladegaillerie). Cela fait quelque temps qu’elle fait des photos et vidéos sexy mais elle ne subit pas cette situation. Au contraire, cela l’a même beaucoup aidé à prendre confiance en elle. Longtemps complexée par son corps, Billie s’assume désormais pleinement. Et puis, elle estime avoir le pouvoir sur ces hommes, puisqu’elle ne montre jamais son visage. Demain, Louis (Fabian Wolfrom) doit affronter sa mère en cuisine. Sachant pertinemment qu’il va se jeter corps et âme dans ce défi jusqu’à oublier de manger, Charlène (Pola Petrenko)  lui a préparé de quoi prendre des forces. Sauf qu’au même moment, il reçoit un message de Flow. Louis prétend alors à sa fiancée devoir aller s’entraîner.Au studio, Claire (Catherine Marchal) et sa brigade s’entraînent pour le menu des 30 ans. Alors que la cheffe Guinot s’absente pour aller chercher une épice, Ethan (Rik Kleve) en profite pour goûter la purée réalisée par Solal (Benjamin Douba-Paris). Il note que celle-ci n’est pas assez relevée. Mais Solal se braque et lui balance de s’occuper de ses affaires. A peine Solal a le dos tourné qu’Ethan se rue vers la casserole afin d’ajouter du jus de citron vert. Clare les surprend en train de se disputer et les recadre fermement.

Plus tard, alors qu’il croise Solal dans le parc, Ethan lui remet des fiches sur lesquelles il a noté les conseils donnés par la cheffe Guinot pendant l’entraînement. L’intéressé estime ne pas en avoir besoin. Surtout, il n’apprécie guère le ton condescendant de son camarade. Très vite, les esprits s’échauffent entre les deux hommes. D’autant que Solal n’a toujours pas digéré le fait qu’Ethan l’ait accusé devant tout le monde de se droguer. Une altercation à laquelle assiste Samia, qui s’en réjouit. Pour elle, cela ne fait aucun doute : la victoire est à la brigade de Louis. De son côté, Louis échange avec Flow quand Charlène rentre à la maison. Excité, il demande à sa chérie de réaliser un strip tease face à lui. Si, dans un premier temps, elle s’exécute, Charlène est rapidement agacée par Louis, qui lui demande de se cambrer davantage. Elle lui signifie qu’elle n’est pas une pute et quitte la pièce. Au même moment, Claire confie à Olivia (Virginie Caliari) se demander si elle n’a pas commis une erreur en choisissant Ethan et Solal dans sa brigade. Si elle reconnaît leurs qualités, elle déplore qu’ils sont incapables de travailler ensemble et a peur de s’être tiré une balle dans le pied. Olivia n’est pas surprise. Elle insinue que Claire s’est inconsciemment sabotée pour laisser Louis gagner ce duel. La principale intéressée lui assure du contraire. D’autant que son fils a été infect. Elle a donc envie de lui donner une bonne leçon et compte bien le pulvériser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *