Ici tout commence : « J’ai perdu 5 kilos pour le rôle »… Catherine Davydzenka se confie sur sa transformation physique pour l’intrigue de la boulimie d’Hortense

Dans Ici tout commence, Hortense révèle souffrir de boulimie. Apparaissant de plus en plus pâle et amaigrie à l’écran, Catherine Davydzenka, son interprète, s’est confiée auprès de Télé-Loisirs sur la transformation physique qu’elle a subie.

Cité dans cet article

Un sujet difficile mais qui a une grande importance pour Catherine Davydzenka ! Dans l’épisode d’Ici tout commence de ce lundi 25 avril, Hortense finit par confier à Claire (Catherine Marchal) qu’elle souffre de boulimie. « Cette arche est dure et sombre, elle n’est pas du tout glamour et joyeuse mais c’est nécessaire. C’est important de parler de choses comme ça« , a commencé à nous confier Catherine Davydzenka, qui a aussi dévoilé avoir un rituel avec Nicolas Anselmo (Eliott) avant chaque scène. En effet, depuis quelques temps, la jeune femme s’enfonce de plus en plus dans sa maladie et dans le mal-être. Si ce n’est pas un sujet facile à traiter, la comédienne est heureuse que les auteurs lui ont une nouvelle fois fait confiance pour dépeindre une telle histoire.

Pour l’intrigue sur la boulimie de Hortense dans Ici tout commence, Catherine Davydzenka a perdu du poids

« J’ai l’impression que les auteurs ont confiance en mon travail et dans l’investissement que je donne donc c’est toujours un peu gratifiant quand on reçoit des sujets compliqués parce qu’on se dit qu’on a des choses à défendre. Tout ce qui concerne les troubles alimentaires, c’est tellement dur à gérer qu’on soit seul(e), en société ou en famille. Je trouve qu’il y a peu de personnes qui en parlent vraiment donc c’est très bien de le faire sur une grande chaîne comme TF1. On a vraiment bossé la dessus et on a inclus une petite transformation physique, une dégradation un peu du personnage au fur et à mesure des épisodes« , a continué à nous expliquer Catherine Davydzenka.

Effectivement, pour rendre la situation encore plus réelle, la comédienne a même perdu du poids pour que le mal-être de Hortense se voit encore plus à l’écran. « J’ai perdu 5 kilos pour le rôle. Après, je n’ai pas fait ça toute seule, j’ai été médicalement accompagnée. J’ai été très surveillée. J’ai pris le parti de rendre ça le plus réaliste et forcément le moins glamour possible parce que sinon ça aurait été contre productif. En plus de ma propre perte de poids, qui se voyait encore plus et surtout au niveau du visage comme déjà je ne suis pas grosse, on a joué sur le maquillage. J’apparais donc à l’écran plus pâle et je n’ai plus trop de couleur« , a-t-elle ajouté.

« J’ai pas mal de personnes autour de moi qui ont vécu ça« , confie Catherine Davydzenka

Catherine Davydznka nous a aussi révélé que, si cette maladie était un sujet dont elle voulait parler à l’écran, c’est aussi parce que des personnes proches d’elle ont souffert de boulimie : « J’ai pas mal de personnes autour de moi qui ont vécu ça. Je les ai vue vivre avec ces troubles alimentaires et ça a été jusqu’à l’hospitalisation. Le désespoir profond qu’on ressent à ces moments-là, je pense que j’ai été capable de m’en approcher du mieux que j’ai pu avec Hortense, du moins à travers des gens que je connais« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.